Logo_final_3.png
EIAH'2019 : Environnements Informatiques pour l'Apprentissage Humain
Du 4 au 7 juin 2019 à Paris (France)
Données numériques et prise en compte de l'apprenant

Session doctorants

Objectif de la session : interagir différemment avec les membres de la communauté sur son travail de thèse

Pour qui ?

La session doctorants aura lieu le jeudi 6 juin au matin durant EIAH 2019. Elle se veut un temps de formation scientifique et méthodologique pour des doctorants en début de thèse (1 ère année ou 2 ème année de thèse). Elle est destinée à des chercheurs de toutes les disciplines (STIC ou SHS) dont le travail est en lien avec les EIAH. Pour les doctorants, en plus de pouvoir bénéficier d’un regard expert sur leurs travaux, c’est aussi un moment d’intégration dans la communauté EIAH.

Forme non conventionnelle de l’interaction...

Le principe est de permettre aux doctorants de présenter l’avancement de leurs travaux, de poser des questions sur les points importants et de bénéficier du retour de chercheurs confirmés, à la fois dans leur domaine mais aussi de manière plus transversale sur des aspects méthodologiques. Contrairement à la présentation de papiers courts, il s’agira ici de faciliter des phases de débat ; elles interviendront à plusieurs stades de la présentation. Pour chaque présentation, trois temps sont ainsi proposés pour discuter du sujet, de l’approche et des résultats, du planning et des perspectives. Pour chaque partie, le doctorant donnera quelques informations et un débat avec un public averti et d’autres doctorants s’établira.

Comment participer ?

Il faut permettre aux organisateurs de l’évènement de bien comprendre les problématiques des thèses proposées afin de mieux préparer le débat qui suivra. Pour cela, nous ne demandons qu’un texte court, ayant pour visée une compréhension du sujet mais aussi les questionnements éventuels du doctorant. Pour participer à cette demi-journée, il faut donc proposer ce texte (1000 mots, hors bibliographie) qui donne un aperçu du travail engagé : principaux éléments de l’état de l’art ; la problématique et les questions de recherche qui en découlent ; la méthodologie envisagée pour la suite du travail. Le texte peut se conclure par un petit nombre de questions vives pour le doctorant. Afin de rendre la rédaction de ce texte plus souple et de permettre une structuration moins académique qu’un article, les textes ne
seront pas publiés dans les actes (le-la doctorant-e peut parfaitement, de manière complémentaire à cette demi-journée, avoir soumis une communication, article ou poster, à la conférence, ou à l’un des ateliers du 4 juin).

Modalités de participation : “Finalement, il n’y a pas beaucoup de travail de préparation, mais ça peut beaucoup apporter”

Soumission d’un texte pour le 25 avril au plus tard. Envoi au format PDF aux adresses suivantes : nathalie.guin@univ-lyon1.fr ; jean-charles.marty@liris.cnrs.frsebastien.jolivet@univ-grenoble-alpes.fr

Une fois la contribution acceptée, préparation d’une présentation selon le format suivant :

  • 2 diapositives relatives au sujet et aux objectifs de la thèse (2 minutes de présentation, format « Ma thèse en 120 secondes »)
  • 2 à 3 diapositives présentant la méthodologie et mettant en évidence en quoi elle permet de répondre à la problématique (5 minutes de présentation)
  • 2 diapositives contenant la planification / les perspectives de travail / les projets de publications et 1 diapositive (facultative) présentant 1 ou 2 questions vives pour le doctorant (3 minutes de présentation)

Calendrier

  • Date limite de soumission : 25 avril
  • Date de retour sur l’acceptation de la contribution : 10 mai
  • Date limite d’envoi du support de présentation : lundi 3 juin
Personnes connectées : 1